Par ici la crinière parfaite de l’automne!

Bulletin météo du jour: avalanche de cheveux déprimés dans le Nord, pluie de bulbes amochés à Bordeaux et rafales d’ongles estropiés en Méditerranée. Bienvenue en automne.

L’ennemi public n°1. C’est bien connu, les crinières sont frileuses. Les ongles aussi. Dès les premières sautes d’humeur du thermomètre, les cheveux ont tendance à se faire la malle, version light pour les plus chanceux, mutinerie collective pour les autres. Bref, l’automne est le pire ennemi d’une chevelure épanouie.

Sa technique. Il est normal de perdre une cinquantaine de cheveux par jour. C’est le rythme naturel des cycles capillaires: les bulbes sont des organismes vivants, un peu comme les racines des arbres. Ils se nourrissent d’oligo-éléments et de vitamines pendant huit ans. Quand ils meurent, le cheveu tombe, et le bulbe se régénère. Au delà de ce seuil, on considère que la chute de cheveux est pathologique. Mais l’automne est impitoyable. Le changement de luminosité et de température accélère le rythme et la vitesse des cycles et vous arrache jusqu’à cent cheveux tous les jours. On appelle ça la chute saisonnière.

Action réaction: une remise en forme capillaire. Vous comptiez vous laisser faire? Dégainez illico quelques ingrédients miracle pour armer cette tignasse qui rame. On met le grappin sur le Zinc, présent dans les huîtres, le germe de blé, les crustacés et les graines de sésame. Les aliments riches en fer, comme la viande rouge, le poisson et les légumes secs aideront aussi à renforcer vos ongles et oxygéner vos bulbes qui crient au secours. Les vitamines du groupe B sont essentielles pour favoriser la pousse, alors foncez sur les céréales complètes qui en sont bourrées.
Si vous vous sentez encore un peu faible du cheveu, n’hésitez pas à ajouter de la levure de bière à vos plats ou à opter pour des compléments alimentaires à base de Zinc et Biotine.
Et comme la vie est bien faite, 5 minutes de massage capillaire par jour aideront à la vascularisation des bulbes. Enfin, une bonne hydratation est essentielle pour ne pas avoir la sensation de se dessécher jusqu’à la fourche… Alors, où ça un bad hair day ?

Share Share