Les aliments solitaires

Désolé, mais fallait qu’on vous le dise. Ça ne va surement pas vous plaire, alors accrochez-vous. Certains aliments sont mieux seuls que mal accompagnés. En fait, ce sont surtout certains fruits estivaux qui, s’ils sont mélangés avec d’autres aliments, peuvent rendre la digestion difficile. Par exemple, mieux vaut éviter la part de melon emmitouflée dans sa tranche de prosciutto. Explications.

Caprice de stars
Au rayon fruits et légumes, ce sont un peu les stars de l’été. Bourrés de vitamines et d’antioxydants, peu caloriques et désaltérants à souhait, le melon et la pastèque ont tout bon. Ou presque. Car toutes les stars ont leurs caprices… Celles-ci exigent d’être seules à trôner dans votre assiette. Il faut les consommer seules et hors des repas, donc 30 mn avant, ou 3h après.

Question de timing
Selon la théorie de dissociation alimentaire, il ne suffit pas de choisir les bons aliments, il faut aussi savoir quand et avec quoi les consommer. Chaque aliment a en effet une durée de digestion particulière, qui varie entre 10 mn et plusieurs heures, ainsi qu’un degré d’acidité différent pour chaque digestion et un lieu de digestion différent, l’estomac ou l’intestin.
Les fruits sont des aliments qui se digèrent très rapidement, entre 20 et 30 mn, car ils passent par l’estomac sans y rester, pour être digérés ensuite dans l’intestin grêle. Ainsi, si on en mange à la fin du repas, on trouble la digestion. Les fruits se retrouvent bloqués plusieurs heures dans l’estomac en attendant que le reste du bol alimentaire continue sa digestion. Alors ils fermentent, leur sucre se transforme en alcool et provoque ballonnements, acidité, gaz… Rien de bon.
Le melon et la pastèque sont encore plus rapides niveau digestion: 10-15 mn suffisent. S’il y a bien 2 fruits qu’il faut manger seuls, ce sont eux. Sinon, gare à l’effet laxatif. Outch. L’astuce: les prendre à 16h, pour une collation d’après-midi. Nos idées de recette: soupe glacée pastèque thym, glace melon menthe.

Révélations de paparazzi
* Surpriiise… La pastèque et le melon sont de la même famille: les cucurbitacées. Oui, ce sont bien les cousins des courges et potimarrons.
* Les pépins de la pastèque sont considérés comme un aliment à part entière en Afrique car ils sont extrêmement riches en protéines, en glucides et en lipides. On en fait de l’huile ou de la farine. On peut même les consommer rôtis et salés!

Raison de plus pour apprécier pleinement les reines de l’été.

Share Share